Fil d'Actualités

Consultez ici les dernières actualités de la Congrégation.

Vous pouvez vous abonner au flux RSS de cette page en cliquant sur Flux RSS l’image ci-contre située à droite de la page web et en suivant la procédure qui vous sera proposée.


 

     Les laïcs et les pères de l’oratoire ont monté en juin 2016 à la basilique St-Epvre un oratorio sur “St Philippe et les œuvres de miséricorde”. A l’origine, l’oratorio est l’exercice dont il est question dans notre page d’accueil, mais le terme est plus connu comme le genre musical qui en est né. Un oratorio est donc un spectacle spirituel, mêlant théâtre, chants et prière.

     Vous trouverez, après le texte que les spectateurs avaient sur le feuillet distribué à l’entrée, l’adresse Youtube de la playlist permettant de le visionner en entier.

 

Texte introductif.

 

 Rome, le Campo dei Fiori, près du Palais Farnèse

 

     Rome, fin des années 1560. La Ville Eternelle se reconstruit, tant matériellement, car elle a été détruite en 1527, que spirituellement : la réforme tant attendue par les catholiques a commencé, dans le mouvement du Concile de Trente qui vient de se finir. De nombreux saints jalonnent l’histoire complexe du XVIe siècle catholique, Ste Thérèse d’Avila, St Ignace de Loyola, St François Xavier, St Thomas More, St Pie V, le rude pontife du moment. Parmi eux, le plus inclassable, le plus improbable, le plus extravagant est sans doute St Philippe Néri. La présence du St Esprit dans son cœur, reçu lors d’une expérience mystique en 1544, le pousse à une charité de tous les instants, dans une joie exubérante, intérieure, humble et jamais dénuée d’humour.

 

     Une tranche de la vie de St Philippe, au début de l’après-midi, sur le Campo dei Fiori. C’est un moment où les Romains paressent. Au gré des rencontres et des discussions à bâtons rompus, St Philippe et ses frères oratoriens vont discrètement nous dévoiler l’ardeur de tous à accomplir les œuvres de miséricorde.

 

Les 14 œuvres de miséricorde

            1. Nourrir les affamés ; 2. Abreuver les assoiffés ; 3. Vêtir ceux qui sont nus ; 4. Accueillir les étrangers ; 5. Visiter les malades ; 6. Visiter les prisonniers ; 7. Enterrer les morts.

            8. Instruire les ignorants ; 9. Conseiller les indécis ; 10. Corriger les pécheurs ; 11. Consoler les affligés ; 12. Pardonner ; 13. Supporter les importuns ; 14. Prier pour les vivants et pour les morts.

 

Quelques personnages

  • Saint Philippe Néri, né à Florence en 1515 et mort à Rome le 26 mai 1595. Longtemps laïc dans les rues de Rome, il est ordonné prêtre en 1551.  Fondateur malgré lui de la Congrégation de l’Oratoire (l’oratorio, à l’origine, est une discussion qu’il anime chaque jour sur des sujets spirituels), il l’est aussi de la Confrérie de la Trinité des Pèlerins, chargée d’accueillir les pèlerins et de veiller sur les malades - les hôpitaux à l’époque ne s’occupent ni des repas, ni de la lingerie, ni de la convalescence.

 


NOTE: St Philippe était beaucoup plus petit que notre frère Jean-Gabriel Vallas qui l’incarne dans cet oratorio !

 

  • Vénérable Césare Baronio ou Baronius (1538-1607). Il rencontre saint Philippe en 1557 et sera son premier successeur comme Prévôt de l’Oratoire de Rome (1593). Ce souffre-douleur du saint est historien, auteur des Annales ecclésiastiques. Cardinal le 5 juin 1596. Elu pape, il refuse pour finir son œuvre.

 

  • Vénérable Fancesco Maria Tarugi (1525-1608). Le plus « brillant » des Oratoriens de la première génération. Apparenté aux Souverains Pontifes, il rencontre saint Philippe en 1555.On lui attribue la première « Règle » de l’Oratoire. Il fonde l’Oratoire de Naples avec Talpa en 1586. Archevêque, d’abord d’Avignon (1592), puis de Sienne (1597). Cardinal le 5 juin 1596. Il finit sa vie à la Vallicella.

 

  • Antonio Talpa (1536-1624). Il rencontre saint Philippe en 1571. Il dirige les travaux de construction de la Chiesa Nuova. En 1586, il fonde, avec Tarugi, l’Oratoire de Naples.

 

  • Nicolas Gigli (Troyes, 1520 – Rome, 1591). Il rencontre saint Philippe à l’âge de 50 ans. Connu pour sa pureté et ses manières douces, saint Philippe l’aimait beaucoup, le tenant dans la plus haute estime, et l’a utilisé comme son secrétaire personnel. Il a été le premier à organiser des Archives de la Congrégation.

 


Mise en scène : Joëlle Strugarek

 


Texte et direction du chœur : François Weber

 


 



Acteurs, accessoiristes, son, musiciens : Pères et laïcs de l’Oratoire,
Antoine Bridet, Nathalie Dassi, Antoine Thomazo, Nicolas et Marie-Stéphanie Tacchi, Perrine Mathieu.

 

Enregistrement, photos, vidéo : Bruno et Vianney Leheup, Philippe Bridet, Philippe Mougenot.

 

Lien Youtube : http://www.youtube.com/playlist?list=PLbo7HhCuq1og06s9Fk6xue2AV7RJf_Dcz

 


GROUPE DES SERVANTS D’AUTEL

St Louis de Gonzague et Bx Charles de Habsbourg-Lorraine

 

VIENS NOUS REJOINDRE !

 

Tous les jeunes gens sont les bienvenus pour venir servir l’autel du Seigneur.

Au programme : Service liturgique, Formation spirituelle et progression technique, prière, vie joyeuse et fraternelle dans l’esprit de l’Oratoire st Philippe Néri.

Fréquence : Tu viens servir chaque fois que tu le peux !

Pour tous les servants : une réunion mensuelle de formation le mercredi à 17h00 et un camp tous les deux ans pour ceux qui veulent y participer.

Pour les ainés à partir de 15 ans : 7 réunions de formation théologique dans le cadre des soirées Theo-Luigi !

Conditions : avoir au moins 7 ans, être désireux d’approcher l’autel pour le servir avec dignité et piété, s’engager vraiment.

 

RÉUNION DE RENTREE :

Le mercredi 21 septembre à 17h00 - sacristie des servants.

 

Contact :  P. Bruno Gonçalves c.o., 6, rue des loups 54000 Nancy. 03 83 19 00 82

Contacter le P. responsable en lui envoyant un message (cliquer)

Voir la page d’accueil des servants sur ce site (cliquer)

 


Un temps fort du carême : les 40 HEURES d’adoration

Adoration“Voici ce cœur qui a tant aimé les hommes”


Du 14 mars 7h au 15 mars 23h, le Saint-Sacrement est exposé à la Basilique. Une très belle pratique que saint Philippe Néri, encore laïc, aimait animer dans les vieilles églises de Rome.

Mercredi 14

Confessions : 9h-12h / 14h-18h / 21h-23h

  • 7h : messe
  • 7h30 Laudes
  • 12h-12h30 : Oraison et angélus
  • 14h-15h00 : préparation à l’adoration
    Adoration – pour les 5-12 ans (Pippo Buono)
  • 18h-18h30 : Temps animé par les servants de la basilique
  • 18h30 : messe
  • 19h-19h30 : Temps animé pour les lycéens (Jubilate Deo)
  • 22h-23h00 : Louange nocturne

Jeudi 15

Confessions : 9h-12h – 17h-19h – 21h – 23h

  • 8h10 : laudes
  • 8h30 : messe
  • 12h-12h30 : Oraison et angélus
  • 18h30-19h15 : Louange (Paroisse)
  • 19h30-20h30 : Louange (Etudiants – Jeunes professionnels)
  • 22h-23h00 : adoration méditée avec le Bienheureux Charles de Foucauld
  • 23h : Salut et bénédiction du saint sacrement

Offices


Messe de la
St Philippe Néri
26 mai à 19h30

Ascension
Pas de messe anticipée.
Messes à 9h30 et 11h

Messe du dimanche

(à la basilique toute l'année)
Dimanche à 9h30
Dimanche à 11h

Messe anticipée

Samedi à 18h30

Messes de Semaine

Lundi : 18h30 suivie de l'adoration du St Sacrement jusque 19h45
Du mardi au vendredi : 08h30
Mercredi soir : 18h30
Samedi : 8h30 (messe selon le missel de Paul VI en langue latine)

Temps de prière

Lundi soir

Après la messe de 18h30 (19h15 environ) jusque 19h45 :
Adoration du Saint-Sacrement.

Du mardi au samedi :

8h10 : office du matin (laudes)
12h -12h30 : oraison silencieuse

Vendredi de 11h30 à 12h30 :

adoration du Saint-Sacrement

Dimanche :

8h15 - 8h45 : oraison silencieuse
8h45 : office du matin (laudes

Confessions

Pendant l’adoration :
lundi, 19h15 - 19h45
vendredi, 11h30 - 12h30.

Samedi : 16h30 -18h
(à la Basilique toute l’année)