Comme toutes nos réunions, nous nous sommes retrouvés à la messe à Saint Léon.

Après un premier temps de prière, Jacques nous a parlé de l’importance primordiale qu’est l’unité de vie pour un chrétien. Il s’est appuyé sur "retrouver le sens du politique" écrit à la suite de la conférence des évêques de France en 2016. Des points annexes ont été évoqué tel que l’Espérance.

Dans un contexte actuel incertain et proche des élections présidentielles c’était très intéressant de réfléchir sur le sens profond de notre vocation en tant que chrétien, ainsi que l’importance et le devoir que nous avons à prendre place au sein de la société.

Cette soirée a été particulièrement joyeuse, avec des moments de partage, de réflexions, et d’intentions confiées très profondes.

Notre rencontre s’est clôturée par un moment de méditation individuelle puis par le chant des vêpres, Nous nous sommes donc séparés toujours dans la bonne humeur, mais revigorés spirituellement et humainement.

Maud


Samedi 22 avril à 15h à Saint-Epvre : temps de prière et de chants . Goûter.

Comme vous le voyez sur la photo, il y a de la place, venez nous rejoindre !





Samedi 6 mai à 15h : Visite de la vieille ville avec Stéphane Laventure, passionné d’histoire, qui sera notre guide. Rendez-vous au pied de la statue de Stanislas.












Mercredi 17 mai à 14h à la maison : Temps d’enseignement sur Job par Jean-Gabriel Vallas. Goûter. Propositions pour les rencontres suivantes.










Pour chacune de ces dates, invitons, invitez celles et ceux qui sont tristes, isolés, démunis. Si chacun venait accompagné d’une autre personne, ce serait bien !






Cet après-midi, ils étaient un bon groupe ( 17 personnes) à suivre Jean- Gabriel à travers la Basilique Saint-Epvre. Ils ont commencé la visite sur le parvis. Jean-Gabriel a fait observer que l’édifice s’élançait vers le ciel ainsi que le font les prières des hommes. Il a insisté sur la figure de Marie, porte du ciel, dont la statue se trouve au milieu des deux portes principales et invite elle aussi à élever les cœurs vers le Seigneur.

Puis il les a guidés a travers toute la Basilique. Ils ont écouté, religieusement bien sûr.

Devant l’autel de Marie, ils ont marqué un temps d’arrêt et de prière pour confier à la Vierge les intentions de leur cœur et ont récité ensemble un “Je vous salue Marie”. Après avoir remercié Jean-Gabriel pour sa belle présentation et le travail qu’il avait réalisé, ils se sont retrouvés pour partager un café et une salade de fruits. C’est une jeune femme qui vient le dimanche soir chercher repas et amitié sous la tente de l’Ordre de Malte qui les a servis. Elle a demandé : “Je peux vous servir ? Ça me ferait tellement plaisir !”

Une gargouille.



Chers amis,

Lors du dernier cenacolo, nous avons surtout échangé sur le film Silence qui nous avait tous impressionnés.

Du coup, nous n’avons pas eu le temps de parler du livre de Martin Steffens Rien que l’amour, repères pour un martyre qui vient.

A la fin de la rencontre, il a été décidé qu’il serait intéressant de poursuivre notre échange sur "le martyre qui vient".

En plus des extraits que nous avait préparés Catherine, je vous envoie quelques liens courts.

Nous pourrons commencer en priant avec l’évangile du jour : l’homme riche et le pauvre Lazare.

A bientôt, bien amicalement

Monique

A écouter : une émission sur le livre de Martin Steffens, sur Radio Vatican (suivre le lien)






De ta miséricorde, Seigneur, la terre est remplie ; enseigne-moi tes volontés (Ps 118,64). Comment la terre est-elle remplie de cette miséricorde du Seigneur sinon par la Passion de notre Seigneur Jésus Christ dont le psalmiste, qui la voyait de loin, célèbre en quelque sorte la promesse…? Elle en est remplie, car la rémission des péchés a été donnée à tous. Le soleil a ordre de se lever sur tous, et c’est ce qui arrive chaque jour. C’est pour tous en effet que s’est levé au sens mystique le Soleil de Justice (Ml 3,20) ; il est venu pour tous, il a souffert pour tous, pour tous il est ressuscité. Et s’il a souffert, c’est bien pour enlever le péché du monde (Jn 1,29)...

Mais si quelqu’un n’a pas foi dans le Christ, il se prive lui-même de ce bienfait universel. Si quelqu’un, en fermant ses fenêtres, empêche les rayons du soleil d’entrer, on ne peut pas dire que le soleil s’est levé pour tous, car cette personne s’est dérobée à sa chaleur. Pour ce qui est du soleil, il n’en est pas atteint ; pour celui qui manque de sagesse, il se prive de la grâce d’une lumière proposée à tous.

Dieu se fait pédagogue ; il illumine l’esprit de chacun, y répandant la clarté de sa connaissance, à condition toutefois que tu ouvres la porte de ton cœur et que tu accueilles la clarté de la grâce céleste. Quand tu doutes, hâte-toi de chercher, car celui qui cherche trouve et à celui qui frappe, on ouvrira (Mt 7,8).

S’abonner au site

Offices

Attention veuillez trouver ici les horaires de la Semaine Sainte.


Messes du dimanche

(à la basilique toute l'année)
Dimanche à 9h30
Dimanche à 11h

Messe anticipée

(à la crypte)

Samedi à 18h30

Messes de Semaine

(à la crypte)

Lundi : 18h30 suivie de l'adoration du St Sacrement jusque 19h45
Du mardi au vendredi : 08h30
Samedi : 8h30 (messe selon le missel de Paul VI en langue latine)

Temps de prière

(à la crypte)

Lundi soir

Après la messe de 18h30 (19h15 environ) jusque 19h45 :
Adoration du Saint-Sacrement.

Du mardi au samedi :

8h10 : office du matin (laudes)
12h -12h30 : oraison silencieuse

Vendredi de 11h30 à 12h30 :

adoration du Saint-Sacrement

Dimanche :

8h15 - 8h45 : oraison silencieuse
8h45 : office du matin (laudes

Confessions


Samedi : 16h30 -18h
(à la Basilique toute l’année)